mardi 2 janvier 2018

Dure, afin de pouvoir encore mieux aimer un jour ce que tes mains d'autrefois n'avaient fait qu'effleurer sous l'olivier trop jeune .


René Char / Le bouge de l’historien (Seuls demeurent / Les Feuillets d’Hypnos)


Photo Pierre-André Benoit. © ADAG

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire